informations imfer

IMFER, POUR UN AVENIR AVEC MOINS DE MALADIES RARES

Les traitements de fécondation in vitro ainsi que le diagnostic génétique préimplantatoire peuvent éviter la transmission de maladies rares héréditaires.

Le 28 février est une date qui doit nous faire réfléchir. Dans le cadre de la Journée Internationale des Maladies Rares, les Fédérations françaises et espagnoles de Maladies Rares lancent un appel à la société afin de faire connaître la situation dans laquelle se trouvent environ 3 millions de personnes en France et en Espagne (et près de 30 millions en Europe). Une maladie est considérée rare lorsqu’elle touche moins de 5 personnes sur 10.000. Si l’on prend en compte qu’il existe près de 7.000 maladies rares, celles-ci touchent 7 % de la population mondiale. Néanmoins, de nos jours, les porteurs de maladies génétiques qui souhaitent devenir parents peuvent se tourner vers le diagnostic génétique préimplantatoire (DGP). Les professionnels d’IMFER (Instituto Murciano de Fertilidad), l’un des centres spécialisés dans ce genre de diagnostic en Espagne, explique le fonctionnement de cette technique. Comme l’indique le Dr. José Sánchez Férez, Responsable du Laboratoire d’IMFER, la reproduction assistée permet d’analyser les embryons après la fécondation in vitro et de savoir ainsi quels sont les embryons porteurs de la mutation et quels sont ceux qui sont dépourvus d’affection génétique. De cette manière, les embryons sains seront transférés à l’utérus de la future mère, afin que naisse un bébé bien portant.

Le DGP est appliqué chez les couples dont au moins l’un des membres est porteur d’une mutation qui détermine l’apparition ou la transmission à la descendance d’une maladie héréditaire grave pour laquelle il n’existe pas encore de remède. Les maladies rares les plus communes pour lesquelles il est recommandé d’avoir recours au diagnostic génétique préimplantatoire sont la fibrose kystique, la maladie polykystique des reins, la dystrophie myotonique, la maladie de Huntington et la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

Depuis déjà plus d’une dizaine d’année, IMFER a aidé des centaines de couples à donner naissance à des bébés sains exempts de maladies génétiques ; Parce que la santé représente le meilleur des cadeaux et le meilleur des héritages que nous puissions transmettre à nos enfants.

 

Sin comentarios

Dejar un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *